Vous êtes ici :   Accueil » Capacitaire
 
Texte à méditer :   Air comprimé : l'air est composé de 79% d'N2, 20.9 % d'O2et 0.1% de gaz rare   Vocabulaire
Texte à méditer :   Capelé : nage en surface avec tout le matériel de plongée   Vocabulaire
Texte à méditer :   Canard: descente verticale dans l'eau tête en bas.   Technique d'immersion
Texte à méditer :   CMAS : Confédération Mondiale des Activités Subaquatiques   Vocabulaire
Texte à méditer :   Décapelage en surface : retirer la bouteille de sur son dos   Vocabulaire
Texte à méditer :   Dégréer : démontage du détendeur et de la stab   Vocabulaire
Texte à méditer :   Direct system :: système de commande d'air comprimé se trouvant sur la stab   Vocabulaire
Texte à méditer :   Dissociation buco-nasale: technique qui permet dissocier les respirations par la bouche et par le nez.   Vocabulaire
Texte à méditer :   FFESSM: Fédération Française d'Etudes et de Sports Sous-Marins   Vocabulaire
Texte à méditer :   Gréer: Monter le détendeur et la stab sur la bouteille   Vocabulaire
Texte à méditer :   NITROX : terme employé par les plongeurs en parlant d'un mélange d'air suroxygéné. Dans les faits, l'air lui-même est un nitrox- Nitrox 21 (ce qui signifie 21% d'Oxygène)   Vocabulaire
Texte à méditer :   MN90 : Courbe de sécurité qui permet de plongée sans faire de palier avec une vitesse de remontée de 15 à 17m/mn maximum
Profondeur
12 m
15 m
20 m
25 m
30 m
35 m
40 m
Durée
2h15
1h15
40 min
20 min
10 min
10 min
5 min
  
Vocabulaire
Texte à méditer :   Palier: les paliers sont des arrêts obligatoires pour permettre au corps d’évacuer l’azote excédentaire accumulé au cours de la plongée. Les paliers se font de 3 en 3 mètres de façon arbitraire. La vitesse de remontée entre palier ne doit pas dépasser 6m/mn (soit 1 mètre en 10 secondes)   Vocabulaire
Texte à méditer :   Phoque: descente verticale dans l'eau tête en haut   Technique d'immersion
Texte à méditer :   Plongée sous-marine : elle consiste, en général, à explorer le monde sous-marin équipé d'un scaphandre autonome spécifique composé généralement d'une combinaison isothermique, d'un masque, de palmes et, à la différence de la plongée en apnée, d'une bouteille de plongée, d'un détendeur et d'un gilet de stabilisation.
La plongée de loisir a pour but principal de découvrir le monde sous-marin, sa faune, sa flore, sa beauté, son univers sonore particulier.   
Plongée sous-marine
Texte à méditer :   PMT : nage avec les palmes, le masque et le tuba   Vocabulaire
Texte à méditer :   Poumon ballast : technique qui permet de monter ou descendre en gonflant plus ou moins ses poumons   Vocabulaire
Texte à méditer :   Pression absolue : c'est la somme des pressions atmosphériques et hydrostatique   Physique
Texte à méditer :   Pression atmosphérique : la pression atmosphérique correspond au poids exercé par une colonne d'air sur une surface donnée, c’est la pression exercée par l’atmosphère de la terre. On considère qu’au niveau de la mer, cette pression est équivalente à 1 bar. Cette pression varie en fonction de l’altitude (décroît lorsque l’altitude augmente), de la température, et du temps   Physique
Texte à méditer :   Pression hydrostatique : C'est la pression exercée au dessous de la surface d'un liquide par le liquide situé au dessus, quand le fluide est au repos. Elle est aussi appelée pression Relative dans le milieu de la plongée. Elle varie en fonction de la profondeur atteinte, cette pression est alors de 1 bar par tranche de 10 mètres sous l’eau   Physique
Texte à méditer :   Stab ou gilet : Gilet gonflable permettant de regagner la surface et de sy' m'intenir. il permet aussi de s'équilibrer dans l'eau   Matériel
Texte à méditer :   Ventilation : respiration   Physiologie
C'est le brevet technique le plus élevé de la fédération.
Son titulaire peut encadrer des plongeurs niveau I ou niveau II, et il doit pouvoir assurer leur sécurité. Il est destiné à ceux qui ont choisi la voie de l'enseignement sportif, technique et théorique, ou vont le faire.
Le niveau IV est un examen difficile et complet.


OBJECTIF GENERAL
L’arrété du 22 juin 1998 modifié 2000 reconnaît au plongeur niveau IV capacitaire des compé-
tences et savoir-faire qui font de lui un guide de palanquée et même un enseignant de niveau 2
aux conditions d’être initiateur ou déclaré en stage d’encadrement. Il peut, d’autre part, devenir
directeur de plongée pour l’exploration après une qualification de plongeur de niveau V. Le
niveau IV FFESSM est enfin la condition d’accès au monitorat (MF1 ou BEES1).
La maîtrise aquatique doit aller jusqu’à permettre la démonstration. Les connaissances théo-
riques doivent être d’un niveau qui permette d’accéder à une formation de moniteur.
Les compétences attendues sont définies par un titre générique (bandeau) qui regroupe des
connaissances et des savoir faire convergents. Ces capacités sont accompagnées de commen-
taires fixant les limites des exigences, ainsi que des indications sur les critères de réussite. Les
épreuves de l’examen final sont précisées dans la dernière colonne.

CONDITIONS DE CANDIDATURE
  1. Etre titulaire de la licence F.F.E.S.S.M. en cours de validité.
  2. Etre âgé de 18 ans au moins le jour du début de l’examen.
  3. Etre titulaire du niveau II minimum de la F.F.E.S.S.M ou d’un brevet ou attestation admis en équivalence.
  4. Présenter les aptitudes correspondant aux cinq premières compétences du référentiel Niveau IV de la F.F.E.S.S.M. Ces cinq aptitudes doivent être attestées par un MF1 ou BEES 1 minimum titulaires de la licence fédérale en cours de validité.
    Ces cinq compétences, dûment détaillées dans le référentiel, sont:
    • C1 : Démonstrations techniques ;
    • C2 : Immersions et retours en surface ;
    • C3 : Maîtrise de la ventilation ;
    • C4 : Réactions et interventions de guide de palanquée ;
    • C5 : Comportement général de guide de palanquée.
    La durée de validité de chacune de ces attestations est de 9 mois. Les attestations de compétences C2 et C3 sont, de fait, acquises sans limitation de temps, si le candidat est titulaire du niveau III de plongée.
  5. Présenter un certificat médical de non contre-indication à la pratique de la plongée subaqua tique de moins d’un an, délivré par un médecin fédéral ou un médecin titulaire du C.E.S de médecine du sport (capacité ou DU), un médecin hyperbare ou un médecin de la plongée. Les candidats qui, titulaires des groupes 1 et 2 acquis dans une session antérieure, ne présentent que le groupe “théorie et connaissances générales”, sont dispensés de cette obligation.
  6. Etre titulaire du RIFAP ou d’un diplôme admis en équivalence.

Documentation FFESSM Formation Niveau IV (01/06/2011)









Dernière modification : 04/07/2011 @ 22:04
Catégorie : Formations - Niveau IV
Page lue 5673 fois