Vous êtes ici :   Accueil » Brevet d'Initiateur
 
Texte à méditer :   Air comprimé : l'air est composé de 79% d'N2, 20.9 % d'O2et 0.1% de gaz rare   Vocabulaire
Texte à méditer :   Capelé : nage en surface avec tout le matériel de plongée   Vocabulaire
Texte à méditer :   Canard: descente verticale dans l'eau tête en bas.   Technique d'immersion
Texte à méditer :   CMAS : Confédération Mondiale des Activités Subaquatiques   Vocabulaire
Texte à méditer :   Décapelage en surface : retirer la bouteille de sur son dos   Vocabulaire
Texte à méditer :   Dégréer : démontage du détendeur et de la stab   Vocabulaire
Texte à méditer :   Direct system :: système de commande d'air comprimé se trouvant sur la stab   Vocabulaire
Texte à méditer :   Dissociation buco-nasale: technique qui permet dissocier les respirations par la bouche et par le nez.   Vocabulaire
Texte à méditer :   FFESSM: Fédération Française d'Etudes et de Sports Sous-Marins   Vocabulaire
Texte à méditer :   Gréer: Monter le détendeur et la stab sur la bouteille   Vocabulaire
Texte à méditer :   NITROX : terme employé par les plongeurs en parlant d'un mélange d'air suroxygéné. Dans les faits, l'air lui-même est un nitrox- Nitrox 21 (ce qui signifie 21% d'Oxygène)   Vocabulaire
Texte à méditer :   MN90 : Courbe de sécurité qui permet de plongée sans faire de palier avec une vitesse de remontée de 15 à 17m/mn maximum
Profondeur
12 m
15 m
20 m
25 m
30 m
35 m
40 m
Durée
2h15
1h15
40 min
20 min
10 min
10 min
5 min
  
Vocabulaire
Texte à méditer :   Palier: les paliers sont des arrêts obligatoires pour permettre au corps d’évacuer l’azote excédentaire accumulé au cours de la plongée. Les paliers se font de 3 en 3 mètres de façon arbitraire. La vitesse de remontée entre palier ne doit pas dépasser 6m/mn (soit 1 mètre en 10 secondes)   Vocabulaire
Texte à méditer :   Phoque: descente verticale dans l'eau tête en haut   Technique d'immersion
Texte à méditer :   Plongée sous-marine : elle consiste, en général, à explorer le monde sous-marin équipé d'un scaphandre autonome spécifique composé généralement d'une combinaison isothermique, d'un masque, de palmes et, à la différence de la plongée en apnée, d'une bouteille de plongée, d'un détendeur et d'un gilet de stabilisation.
La plongée de loisir a pour but principal de découvrir le monde sous-marin, sa faune, sa flore, sa beauté, son univers sonore particulier.   
Plongée sous-marine
Texte à méditer :   PMT : nage avec les palmes, le masque et le tuba   Vocabulaire
Texte à méditer :   Poumon ballast : technique qui permet de monter ou descendre en gonflant plus ou moins ses poumons   Vocabulaire
Texte à méditer :   Pression absolue : c'est la somme des pressions atmosphériques et hydrostatique   Physique
Texte à méditer :   Pression atmosphérique : la pression atmosphérique correspond au poids exercé par une colonne d'air sur une surface donnée, c’est la pression exercée par l’atmosphère de la terre. On considère qu’au niveau de la mer, cette pression est équivalente à 1 bar. Cette pression varie en fonction de l’altitude (décroît lorsque l’altitude augmente), de la température, et du temps   Physique
Texte à méditer :   Pression hydrostatique : C'est la pression exercée au dessous de la surface d'un liquide par le liquide situé au dessus, quand le fluide est au repos. Elle est aussi appelée pression Relative dans le milieu de la plongée. Elle varie en fonction de la profondeur atteinte, cette pression est alors de 1 bar par tranche de 10 mètres sous l’eau   Physique
Texte à méditer :   Stab ou gilet : Gilet gonflable permettant de regagner la surface et de sy' m'intenir. il permet aussi de s'équilibrer dans l'eau   Matériel
Texte à méditer :   Ventilation : respiration   Physiologie
L'initiateur doit posséder les compétences qui lui permettent de surveiller et d'organiser des séances en piscine n'excédant pas six mètres. Dans les mêmes conditions, c'est un cadre possédant des responsabilités d'enseignement. Additionné du brevet de plongeur autonome Niveau IV Capacitaire il peut enseigner dans la zone des 20 mètres sous la direction d'un Moniteur 1er Degré.

CONDITIONS DE CANDIDATURE
  • Etre titulaire d’une licence F.F.E.S.S.M. en cours de validité.
  • Etre âgé de 18 ans révolus à la date d’entrée en formation, stage initial compris.
  • Etre titulaire du Brevet de Plongeur Autonome Niveau II minimum ou d’un titre ou diplôme équivalent.
  • Etre titulaire du RIFAP de la FFESSM ou d’un diplôme admis en équivalence.
  • Avoir effectué au minimum 12 plongées en autonomie, désignées comme telles sur le carnet de plongée du candidat ou de la candidate et validées comme telles par un E3 minimum (au sens entendu par l'arrêté de 1998 et ses annexes.
    Le fait d'être plongeur Niveau 3 n'exclut en rien la justification de ces 12 plongées signées comme étant réalisées en autonomie (elles doivent être effectuées pour le jour de l'examen).
  • Etre présenté par le Président du club d'appartenance.
  • Présenter un certificat médical de non-contre-indication à la plongée subaquatique de moins d'un an, délivré par un médecin fédéral ou titulaire du C.E.S. de médecine du sport (capacité ou D.U.), médecin hyperbare ou médecin de la plongée.
  • Avoir effectué dans l’ordre chronologique depuis l’obtention du Brevet de Plongeur Autonome Niveau II (ou titre ou diplôme équivalent) :
  1. une formation initiale de 2 jours (consécutifs, ou fractionnés en quatre demi-journées sur un mois maximum), organisée par un Club ou par un Comité Départemental. Le Responsable est un Moniteur MF2 ou BEES2 licencié à la FFESSM, présent pendant la totalité du stage. Ce Responsable valide la formation initiale sur le livret pédagogiqueinitiateur remis au candidat en fin de formation initiale (le stage initial MF1 validé dispenseson bénéficiaire de la formation initiale).
  2. un stage en situation: milieu artificiel et/ou milieu naturel avec formation limitée à l’espace proche. Ce stage a pour objet l’obtention de 3 Groupes de compétences obligatoires: GC1, GC2 et GC3 (un quatrième groupe de compétences désigné par GC4 est optionnel et concerne les plongeurs niveau 4 préparant l’initiateur de club).
    La durée et la répartition des séances constitutives de ce stage sont: 6 jours consécutifs ou3 fois 2 jours ou 12 séances piscines.
    Le livret de formation précise le nombre minimum de séances permettant de valider chaque groupe de compétences.
    Le démarrage du stage en situation n’est possible qu’après validation de la formation initiale.
    Le tuteur de stage est un MF2 ou un BEES 2 licenciés, ou bien un MF1 ou un BEES1licenciés ayant les compétences de tuteur.
    L’évaluation par le tuteur de stage se fait en contrôle continu, et les séances sont validées sur le livret pédagogique initiateur.
    En fin de stage en situation, le tuteur de stage donne un avis favorable ou bien défavorable porté sur le livret pédagogique initiateur.
    Seul l’avis favorable permet de se présenter à l’examen ; dans le cas contraire, le tuteur de stage peut proposer au stagiaire une prolongation de son stage en situation.
    Ces stages devront être effectués dans un délai de trois ans maximum à partir de la fin de la formation initiale. Le candidat doit se présenter à l’examen avant la fin des trois ans.




Documentation FFESSM Formation Initiateur (06/2011)


Dernière modification : 04/07/2011 @ 22:11
Catégorie : Formations - Initiateur
Page lue 6246 fois